La souscription digitale

Revenir au blog

Catherine, peux-tu nous en dire plus sur toi s'il te plaît?

J'ai fêté mon deuxième Euranniversaire la semaine dernière et j'évolue dans la sphère Salesforce depuis bientôt 8 ans. Je suis passée par l'administration de Salesforce, le développement, le scrum mastering, la gestion de projet... pour aujourd'hui avoir la fonction de directrice des opérations. 

 

Ce n'est qu'une fonction car l'avantage d'une start-up c'est qu'on est souvent multi-casquettes : chef de projet, développeuse, formatrice, manager, commerciale, confidente, boule d'énergie  positive ambulante, maman gâteau,  canard (à défaut de canard en plastique *), etc...  

 

Euranov me donne la chance de construire le job de mes rêves en ne bafouant aucune de mes valeurs fondamentales : le respect, la franchise et la bonne humeur. 

 

Peux-tu nous expliquer ce qu'est une souscription digitale et dans quel cas elle est utilisée ?

Il n'y a pas encore si longtemps pour ouvrir une ligne internet, acheter sa maison, ouvrir un compte en banque, s'abonner à son club de football préféré, etc... il fallait sortir un stylo remplir des informations, signer et/ou parapher de 1 à 150 feuilles de papier et perdre du temps au passage. 

 

Aujourd'hui de plus en plus de sociétés passent au sans papier, au tout digital: je valide l'ouverture de ma ligne mobile avec un code reçu par sms ou par e-mail, chez le notaire je signe de façon électronique sur une tablette graphique et je reçois mon acte au format digital, je signe électroniquement les documents d'ouverture de mon compte en banque. 

 

Ce qui était long, exposé aux erreurs de recopie, difficile à sécuriser règlementairement est devenu rapide, efficace avec les éléments de vérification nécessaires pour respecter les diverses règlementations, économiques et même éco-responsables.

 

As-tu des exemples concrets de souscription digitale ?

Dans le domaine du football la contractualisation des abonnements B2B est intégrée au CRM Salesforce : le commercial définit avec le client le type d'abonnement qui l'intéresse, édite le bon de commande dans Salesforce , l'envoi pour signature électronique depuis Salesforce et la signature électronique validée déclenche les processus de facturation.

 

Pour des activités beaucoup plus règlementées comme les assurances ou les investissements financiers, le client ou le prospect déclenche un processus de souscription via un portail Community Cloud de Salesforce lié au CRM de la société. 

 

Le client peut mettre à jour ses données personnelles directement depuis le portail et reçoit les documents règlementaires à signer pré-renseignés avec les informations fournies et n'a plus qu'à signer électroniquement. 

 

Les modules de paiement interfacés avec le CRM permettent d'avoir une visibilité totale sur le processus de bout en bout. Les différents documents peuvent être facilement et rapidement revus par les équipes concernées. 

 

EuraNov est partenaire HelloSign, que peux-tu nous dire sur l'outil en termes d'avantages ?

C'est un outil simple d'utilisation. Un connecteur natif Salesforce est proposé cela veut dire que vous pouvez intégrer la signature électronique à vos processus métiers existants en quelques clics. Vous pouvez gérer des modèles de documents de sorte à automatiser totalement la signature de contrat et accélérer votre cycle commercial de façon significative. 

 

C'est une solution qui n'a rien à envier aux autres acteurs du marché et ne nécessite pas des budgets extraordinaires. Nous sommes nous-même convaincus et utilisons la solution au quotidien pour faire signer tous les documents contractuels et projets à nos clients : bon de commande, procès verbal de mise en recette et mise en production des solutions que nous déployons.

 

Pour finir, quels sont tes conseils pour réussir une souscription digitale ?

Pour réussir la digitalisation de vos process de souscription, il faut tout d'abord avoir une qualité de données de vos outils fiable: il serait dommage d'envoyer des documents à la mauvaise personne. 

 

Il faut également prendre le temps de mettre à plat le processus de bout en bout recensant par exemple les points de vérification "humains" nécessaires, les éventuelles communications à envoyer à certaines étapes, les actions qui seront déclenchées au cours du processus. Vous allez peut-être avoir l'impression de perdre un peu de temps mais c'est pour en gagner bien plus par la suite. 

 

Dernier élément et non des moindres : vous devez embarquer des personnes référentes sur les processus à digitaliser. Ces personnes sont les mieux placées pour mettre en avant les points d'attention , relever les vecteurs d'adoption par vos clients comme les raisons de rejet. Embarquer des personnes référentes amorcera la conduite du changement et ils seront des catalyseurs d'adoption. 

 

 *la méthode du canard en plastique: https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9thode_du_canard_en_plastique