Être étudiant en Chine

Revenir au blog

Peux-tu te présenter stp ?

Je m’appelle Diane, j’ai 22ans et je suis étudiante en master à EPITECH.

 

C'est comment d’être étudiant dev en Chine ?

C'était complètement différent de mon cursus en France, mais non pas parce que l'école (Tongji University) se situait en Chine, mais surtout parce que EPITECH possède une pédagogie particulière dite « active » c'est-à-dire que l'on fait 80% de pratique et 20 % de théorie/autres cours (Français, anglais, maths etc.). Mes études en Chine était donc tout l'inverse c'est-à-dire beaucoup plus de cours théoriques comme l'on peut en retrouver dans les facultés en France à la seule différence que les cours étaient dispensés en anglais uniquement.

 

Quelles sont les différences entre la Chine et la France (niveau études, dev…) ?

Les différences sont trop nombreuses pour toutes les citer mais c'était une aventure extraordinaire. Beaucoup de gens ont des aprioris sur la Chine et j'en avais aussi jusqu'à que je sois là-bas, tous les clichés négatifs ont disparu au fur et à mesure de mon séjour à Shanghai. En tout cas au niveau des études et de la vie étudiante c'était tout simplement génial, on était sur un campus immense avec pas mal d'autres étrangers venant d'Europe et faisant d'autres domaines d’études que moi. Le campus était comme une mini-ville il y avait un complexe sportif, bibliothèque, commerce, restaurants... C'était au top ! Le niveau d'étude était pas mal élevé surtout au niveau des mathématiques, mais comme dit précédemment mes études à EPITECH étant orientées sur la pratique et non la théorie, il était donc plus difficile pour moi de me concentrer sur la théorie sans pouvoir pratiquer juste après.

 

Comment s’est passée ton arrivée chez euraNov (la première fois et la deuxième) ?

Ma première arrivée chez EuraNov s'est bien passée, j'ai rencontré Paul qui a tout de suite été à l'écoute de mes besoins et qui a été rapidement content de mon travail. Je me suis assez vite intégrée, car même si je suis de nature réservée le feeling avec Paul est bien passé (notamment car nous avons fait la même école, nous avons vécu des choses similaires). Pour ma 2ème arrivée, je revenais de Shanghai à cause du coronavirus et j'ai dû trouver un stage pour la suite de mon cursus, ce n'était pas une phase facile à gérer. Néanmoins, c'était encore plus facile de s'intégrer, car cela faisait seulement 7 mois que j'étais partie. J'ai donc été très bien (re) accueillie au sein de l'équipe et j'ai pu être opérationnelle encore plus rapidement.

 

Quelques conseils pour intégrer une entreprise en même temps que la poursuite de ses études ?

Si j'ai choisi EPITECH c'est notamment pour le grand nombre d'expériences professionnelles qu'ils proposent au sein de leur cursus. Je pense qu'il est important, que ce soit dans n'importe quel cursus, d'avoir des expériences professionnelles, grâce à cela on prend en maturité et on a une vision de la vie en entreprise beaucoup plus claire. Au fil des expériences cela devient de moins en moins effrayant d'entrer dans la vie professionnelle à la fin de nos études. Le plus important est d'avoir confiance en soi, ne pas se dire qu'on est « inutile » bien au contraire ! Ne pas avoir peur d'apporter ses idées et prendre conscience que nous sommes un réel employé et que nous apportons tout autant qu'un autre dans l'entreprise même si notre statut est « stagiaire ».